Aller à la page d'accueil
Naviguer en version englaise
 
Secrétariat
Conseillers
Agences
Cellule Communication et Relations Publiques
Cellule Informatique
Médecin Conseil
Actuaire
Audit Interne
Bibliothèque et Archives
 
 
 
 
 
 
Célébration de la journée internationale de la femme sous le thème "La Femme au centre des programmes innovants de protection sociale"

Le Burundi s’est joint ce 08 mars, au monde entier pour célébrer la Journée internationale dédiée à la Femme. Les cérémonies se sont déroulées au Stade Ingoma de Gitega et ont été rehaussées par la Première Dame du Pays Mme Denise Bucumi Nkurunziza.

Cette Journée est célébrée, au niveau national sous le thème « La Femme au centre des programmes innovants de protection sociale ».
Dans son discours, la Présidente du Forum National des Femmes, Janviere

Ndirahisha appelle les femmes burundaises à être des femmes de destinée pour avoir des places qu’elles méritent dans le pays et dans les institutions de prise de décision.

Elle exhorte les femmes burundaises à se faire élire pour accéder aux postes de prise de décision afin de promouvoir le développement de la femme.

La présidente du Forum National des Femmes a précisé que les femmes burundaises souhaitent avoir plus de 30% des directeurs des institutions publiques, être à la tête des listes électorales, avoir au moins deux conseillères collinaires sur toutes les collines du Burundi.

Janvière Ndirahisha a profité de cette occasion pour demander aux responsables des partis politiques de placer les femmes en tête de listes aux élections de 2020.

Le Burundi continuera à faire de la femme le pilier de la paix et du développement

Dans sa déclaration faite à la veille de cette journée, Martin Nivyabandi, ministre des droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre a fait savoir que le Burundi continuera à faire de la femme le pilier de la paix et du développement en s’appuyant sur les femmes leaders.

Il invite ces dernières à être des modèles et à expliquer aux autres femmes la manière dont elles ont surmonté les difficultés qu’elles ont rencontrées afin que la société burundaise puisse changer. « Les jeunes filles ont besoin de savoir ces expériences  », a-t-il dit.

Tout le mois de mars dédié à la femme

Le ministre en charge du genre a indiqué que tout ce mois de décembre est dédié à la femme et que différentes activités sont prévues à cette occasion.

Parmi les activités prévues pendant ce mois dédié à la femme, figurent entre autre des émissions et ateliers d’information et d’échanges sur le renforcement du système de protection sociale ainsi que la participation du Burundi à la 63ème session de la Commission de la condition de la femme à New York du 11 au 12mars.

A cette session régulièrement organisée par la commission chargée du statut de la femme pour évaluer le pas franchi par les femmes, le ministre Nivyabandi précise qu’il va présenter les progrès réalisés par les femmes burundaises.
Selon le ministre, le dynamisme du mouvement associatif féminin au Burundi est un cas à partager. Les femmes commencent à prendre leurs destins en mains par des projets et programmes d’auto développement Il cite notamment le programme « Nawe Nuze » qui est un succès.

Dans son allocution de circonstance, la première dame Denise Nkurunziza remercie le bon Dieu parce que cette fête se déroule au moment où tout le pays connaît la réalité des grandes valeurs de paix et de sécurité. Denise Nkurunziza souhaite que la date du 08 mars soit pour les femmes un moment propice de s’auto-évaluer afin de changer de comportement au cas nécessaire.

Denise Nkurunziza exhorte les femmes à user de sagesse dans la gestion de leur foyer. Elle appelle les femmes à se regrouper en associations pour de grands projets car, dit-elle, les femmes se sont montrées talentueuses dans l’entrepreneuriat. Elle invite les femmes burundaises à adhérer aux institutions de protection sociale afin de prévoir leur pension de vieillesse, sans oublier d’interpeller les employeurs tant du public que du privé de cotiser pour leurs employés au sein des institutions de protection sociale.

Des gestes de reconnaissance

Au cours de ces cérémonies, le forum national des femmes offre un cadeau sculptural fait d’une jolie femme portant un bébé sur le dos comme symbole de reconnaissance des femmes envers la 1ère dame du pays qui ne cesse de les soutenir à travers beaucoup d’actes et circonstances.

Le même forum national des femmes décerne un certificat de mérite au ministre Martin Nivyabandi, ayant les affaires du genre dans ses attributions pour ses efforts louables de promotion de l’égalité du genre.

Signalons qu’en marge de cette journée, les femmes leaders ont déposé à la banque de République du Burundi, branche de Gitega, une somme de 78. 783.900 FBu pour contribuer aux élections de 2020.

Par Joseph Manirafasha

 
 
Partager cet article sur
 
 
 
 
 
CONNEXION WEBMAIL
uUsername:
Password:
 
 
 
           
     
 
Espace Multimédia