Aller à la page d'accueil
Naviguer en version englaise
 
Secrétariat
Conseillers
Agences
Cellule Communication et Relations Publiques
Cellule Informatique
Médecin Conseil
Actuaire
Audit Interne
Bibliothèque et Archives
 
 
 
 
 
 
DES EFFORTS POUR ASSAINIR LE SECTEUR DE RECOUVREMENT

Dans l’objectif de corriger toutes les imperfections observées dans le secteur de recouvrement des cotisations, l’Office Nationale des Pensions et Risques Professionnels des Fonctionnaires , des Magistrats et des Agents de l’Ordre Judiciaire (ONPR) a récemment procédé à une nouvelle saisie des données relatives aux déclarations des cotisations des détachés depuis l’année 2011 à 2018. Cette activité a permis d’identifier et de corriger toutes les irrégularités afin d’avoir des données fiables pour le calcul des pensions.

Ce travail a été exécuté par une commission de 12 personnes faites de cadres et agents de l’ONPR, une commission mise en place en date du 04 Septembre 2018 par le Directeur Général de l’ONPR, Mr Valentin BAGORIKUNDA.
Selon le rapport produit, la commission a relevé et corrigé les irrégularités liées notamment aux institutions qui ne déclarent ou payent pas régulièrement les cotisations à l’ONPR.

En outre, il s’est avéré que certaines institutions paient des cotisations mais ne font pas des déclarations y relatives. Par ailleurs, les montants déclarés par d’autres institutions ne correspondent pas aux montants payés. Une des causes à l’origine de ces erreurs serait la non maitrise de la méthode de calcul des cotisations par les institutions qui déclarent, selon la commission.

Le rapport poursuit en précisant qu’avec des données contenant de telles erreurs, à la retraite ou lors du décès, l’ONPR pourrait donner des prestations aux bénéficiaires qui ne correspondent pas à leurs cotisations. En plus d’harmoniser les données figurant sur les déclarations des cotisations en provenance de 50 institutions, cette activité a rendu possible l’actualisation de la base des données de l’ONPR.

Vous saurez que malgré ces efforts consentis pour améliorer le secteur de recouvrement des cotisations, quelques défis persistent relatifs aux déclarations mal faites. Même si ces cotisations sont encaissées, l’ONPR ne peut pas les enregistrer.

Le Service Recouvrement lance alors un appel aux institutions affiliées à l’ONPR de vérifier si les déclarations des cotisations payées comportent toutes les informations requises. Aussi, les employés affiliés à l’ONPR sont appelés à vérifier de temps en temps si leurs cotisations sont enregistrées à l’ONPR pour éviter de se retrouver avec une pension minime lors de la retraite.

Par Emelyne NIJIMBERE

 
 
Partager cet article sur
 
 
 
 
 
CONNEXION WEBMAIL
uUsername:
Password:
 
 
 
           
     
 
Espace Multimédia